Pause amicale et gourmande

Index et forum de recettes, partage, lecture, jeux de mots, amitié
 
AccueilPortailFAQRecettesS'enregistrerConnexion
hebergement d'image

Partagez | 
 

 Trio d'huîtres au four

Aller en bas 
AuteurMessage
Dune55

avatar

Messages : 51994
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Trio d'huîtres au four   Ven 09 Avr 2010, 13:44



Photo : Canal Vie

Trio d'huîtres au four (florentine, beurre de poireaux et fradiavolo)

18 huîtres fraîches ouvertes
1 sac de gros sel

Florentine

-1 c. à soupe d'huile de pépins de raisin
-4 c. à soupe de poireaux tranchés étuvés
-50 g de beurre
-1 tranche de pancetta finement hachée et rissolée
-10 feuilles d'épinards (blanchie 30 secondes à l'eau bouillante)
-50 ml de crème 15% cuisson
-3 c. à soupe de mélange de fromage râpé Kingsey

Beurre de Poireaux

-1 c. à soupe d'huile de pépins de raisin
-1 c. à soupe de persil frais haché finement
-1 c. à soupe d'origan séché
-1 c. à soupe de jus de lime

Fradiavolo

-1 boîte de tomates pelées, épépinées et concassées
-2 c. à soupe de poireaux tranchés
-1 c. à soupe d'ail haché
-1 c. à soupe de parmesan râpé
-1 c. à soupe de pesto
-1 c. à soupe de piment sec
-Sel au goût

- Déposer le gros sel sur une plaque allant au four de manière à faire tenir les huîtres.
- Déposer les huîtres sur le lit de gros sel.
- Dans une poêle, faire chauffer tous les ingrédients du beurre de poireaux en finissant par le jus de lime. Laisser chauffer quelques minutes le temps que tous les ingrédients infusent.
- Dans une poêle, faire chauffer tous les ingrédients de la sauce florentine. Mélanger tous les ingrédients de la sauce fradiavolo au robot culinaire
Dans les 6 premières huîtres, déposer la sauce florentine.
- Dans les 6 autres, déposer le beurre de poireaux et dans les 6 dernières, déposer la sauce fradiavolo.
- Cuire au four préchauffé à 350°F de 10 à 15 minutes
Nicolas et moi

----------


Aphrodisiaques, les huîtres ? Peut-être, mais bien plus encore!


Avis aux personnes déprimées : Les huîtres contiennent de la dopamine, un neurotransmetteur responsable du plaisir et du désir, entre autres sexuel, autant chez la femme que chez l'homme. Pas étonnant que ces mollusques aient acquis une si solide réputation en matière de stimulants sexuels. Mais les huîtres contiendraient aussi une teneur élevée en zinc, en protéines et en sucre complexe, ce qui ne peut pas nuire au désir...

Plein de zinc : En effet, une seule huître de grosseur moyenne procure 60 % de l'apport quotidien en zinc. Le zinc renforce le système immunitaire et diminue donc nos risques de contracter certaines infections comme la pneumonie ou la diarrhée. Le zinc est également un antioxydant qui aiderait à la cicatrisation et aux problèmes de peau.

De l'iode et encore plus : L'huître contient aussi beaucoup d'iode, essentiel au bon fonctionnement des hormones thyroïdiennes, qui régulent, entre autres, nos humeurs, notre sommeil, notre énergie. Chez la femme enceinte, l'apport en iode est essentiel. Une carence de ce minéral peut entraîner un retard mental chez le futur bébé

Enfin, elle possède un taux intéressant de :
Sélénium : prévient le cancer de la prostate, du colon et du poumon, contribue à traiter l'asthme.
Manganèse : contribue à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
Fer : prévient l'anémie.
Calcium : protège les os, soulage les syndromes prémenstruels.
Magnésium : prévient certains troubles cardiovasculaires, soulage la migraine.
Potassium : prévient l'hypertension et les AVC.
Cuivre : contribue à la formation des globules rouges et de plusieurs hormones.
Fluor : protège contre la carie dentaire.
Vitamine E : prévient de nombreuses maladies, comme le cancer, la maladie de Parkinson, d'Azheimer, soulage l'arthrite et protège contre le rhume.
Vitamine B : veille au bon fonctionnement du cerveau et du coeur.
Vitamine D : prévient l'ostéoporose.

Peu de calories, beaucoup de protéines
Les huîtres sont très faibles en calories (à peine 8 calories par huître!) en cholestérol et en gras saturé, tout en étant une excellente source de protéines et d'acide gras oméga-3. Pourquoi s'en passer!

Sélection
Sachez premièrement que si l'on privilégie l'achat et la consommation d'huîtres dans les mois se terminant en re (de septembre à décembre), elles sont tout à fait comestibles tout au long de l'année. Toutefois, du mois de mai à août, elles seront plus maigres puisqu'elles frayent durant l'été. Leur goût sera aussi différent. Vous les trouverez peut-être un peu laiteuses, donc moins translucides. Sachez aussi qu'à cette période, elles seront plus riches en glucides (sucre lent).

Plus une huître est lourde, plus elle est fraîche. Plus la coquille est régulière, plus l'huître est de qualité et plus, aussi, vous risquez de la payer cher. La coquille mince à l'ouverture vous indiquera qu'il s'agit d'une huître qui a poussé cette année.

Produits toxiques : Pour ceux et celles qui s'inquiètent de la toxicité des métaux lourds lors de la consommation des huîtres (mercure, plomb et caldium), sachez que si une zone d'élevage des huîtres est contaminée, le producteur ne peut procéder à la distribution de son produit. Il est donc important de se procurer votre produit chez des détaillants dignes de confiance.

Conservation : L'huître se conserve une semaine au frigo, dans un récipient ouvert, recouvert d'un chiffon humide. Évitez les contenants de plastique hermétiques. L'huître est vivante, elle doit respirer.

Consommation : Avant de consommer votre huître, procédez comme pour les moules si sa coquille est entrouverte. Frappez dessus avec l'endos d'un couteau. Si elle se referme, c'est qu'elle est vivante. Sinon, jetez-la.

Si vous organisez un party d'huîtres, vous pouvez vous y prendre d'avance, mais sachez qu'il ne serait pas prudent de laisser les mollusques à température de la pièce au-delà de deux heures. Il est donc préférable de les ouvrir à la dernière minute.

Les amateurs d'huîtres videront la première eau de l'huître dès son ouverture, pour en éliminer les impuretés qui pourraient altérer son goût. Après quelques minutes, l'huître évacuera une autre eau plus limpide, plus goûtée, que vous pourrez savourer en vous régalant.

Sachez que si vous aimez déguster vos huîtres avec du jus de citron, vous détruirez les propriétés de la vitamine E qu'elles contiennent.

Quelques idées pour les manger crues
Les classiques aimeront y ajouter du citron, de la sauce Tabasco, du vinaigre de vin rouge et des échalotes hachées, de la sauce Worcestershire. Mais vous pourrez aussi troquer le citron pour de la lime. Pourquoi ne pas y ajouter de la coriandre et de la sauce chili, pour un goût mexicain? De l'huile d'olive et de la ciboulette? Du vinaigre balsamique? Des copeaux de parmesan? Du beurre fondu? De la vinaigrette? De la crème persillée?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Trio d'huîtres au four
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trio d'huîtres au four
» [Kuperman, Nathalie] Nous étions des êtres vivants
» Vos Maîtres-Mots
» guêtres ?
» Petit trio de Jaeger LeCoultre vintage ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pause amicale et gourmande :: Index Recettes :: Index des recettes :: Poissons et fruits de mer :: Fruits de mer, coquillages etc.-
Sauter vers: